Module n° 1 : se connaître, entretien d’accueil et d’analyse de la demande

Les objectifs du module de formation

  • Visualiser la méthode par rapport à sa demande d’orientation et d’insertion professionnelle
  • Présentation des objectifs, du déroulement et du contenu de l’Atelier d’orientation professionnelle et personnelle
  • Signature du contrat négocié d’orientation professionnelle

CONTENU

  • Identification des grandes lignes du parcours scolaire, de formation, professionnel et personnel
  • Repérage des attentes, des besoins, des motivations, des difficultés et des contraintes
  • Remise du calendrier de la prestation et vérification de l’engagement, contractualisation
  • Présentation de soi, de ses expériences positives et négatives
  • Présentation de son (ses)  projet (s)
  • Présentation et remise d’un « carnet de route vers l’emploi »
  • Confirmation de son engagement dans la prestation.

Organisation / Mise en œuvre : Entretien individuel de 1 heure 30 à 2 heures

Mode de validation du module Contrat négocié d'orientation professionnelle

Module n° 2 : Accueil et intégration des participants : Les objectifs du module de formation

  • S'approprier le programme de l’Atelier d’orientation professionnelle et personnelle et pouvoir visualiser comment répondre à la demande du jeune en termes de construction de projet
  • Parvenir à se présenter devant un groupe et à prendre la parole
  • Confirmer son engagement dans la prestation.

CONTENU

  • Recueil des questions relatives à l’entretien d'accueil
  • Remise d'un questionnaire de présentation (première étape de mise à plat et d'analyse du parcours, première exploration des expériences positives et négatives, première exploration des projets de vie…)
  • Présentation de l’Atelier d’orientation professionnelle et personnelle (contenu et thèmes abordés…)
  • Présentation du cadre théorique proposé (ADVP) et des différents types d'orientation

Formalisation schématique de la formation

  • Articulation connaissance de Soi et connaissance des métiers en vue de l'élaboration d'un projet incluant les étapes de réalisation ainsi que la durée.
  • Conclusion en informant sur les dispositifs de formation (Les contrats en alternance, les formations qualifiantes et pré-qualifiantes, les dispositifs de remise à niveau, de préparation à l’emploi ou à la formation…) et sur les différents types de contrat de travail (CDD, CDI, Intérim…).

Formalisation schématique de la prestation

  • Articulation connaissance de Soi et connaissance des métiers en vue de l'élaboration d'un projet incluant les étapes de réalisation ainsi que la durée.
  • Conclusion en informant sur les dispositifs de formation (Les contrats en alternance, les formations qualifiantes et pré-qualifiantes, les dispositifs de remise à niveau, de préparation à l’emploi ou à la formation…) et sur les différents types de contrat de travail (CDD, CDI, Intérim…).

Organisation / Mise en œuvre : 2 heures en collectif

Module n° 3 : Apport théorique et appropriation d'une méthodologie / Les objectifs du module de formation

CONTENU :

S'approprier une méthodologie et des outils en vue d'optimiser son autonomie dans la construction de son projet.
  • Réflexion et définition de la notion de critères de choix puis appropriation de cette notion grâce à l’exercice des critères de choix et du questionnaire d'intérêt personnel
  • Réflexion et définition de la notion d’aptitudes, puis appropriation grâce à l’exercice des aptitudes
  • Réflexion et définition de la notion de compétences et appropriation en invitant les participants à décrire l’expérience professionnelle de leur choix à l’aide du tableau de synthèse chronologique des expériences
  • Brainstorming autour de la carte des métiers (analyse d’un métier et travail sur les représentations)

Organisation / Mise en œuvre : 5 heures en collectif

Module n° 4 : Première émergence de pistes d'orientation et cristallisation des choix

Les objectifs du module de formation

  • Identifier ses motivations et intérêts professionnels et personnels
  • Cristalliser ses choix
  • Définir des pistes d'orientation
  • Amorcer une stratégie de recherche de documentation

CONTENU :

  • Revenir sur les définitions des mots clés identifiés la veille
  • Mise en relation des critères de choix avec des secteurs d'activités professionnels
  • Mise en relation des critères de choix avec des aptitudes attendues
  • A l'aide d'un outil d'élargissement et de cristallisation des choix : "objectif avenir"
  • Emergence d'intérêts professionnels à l'aide du test d'intérêt professionnel IRMR

Organisation / Mise en œuvre : 3 heures en collectif

Module n° 5 :Analyse approfondie des motivations transférables aux projets et précision des pistes d'orientation

Les objectifs du module de formation

  • Analyse des motivations transférables au projet 
  • Définition de la stratégie de recherche de documentation

CONTENU :

  • Point sur les journées précédentes
  • Analyse des résultats du puzzle « objectif avenir » et particulièrement, analyse des motivations ayant conduit la personne à choisir ses critères de choix
  • Identification des secteurs se dégageant de l’outil d’aide à l’orientation
  • Restitution des résultats de l’IRMR
  • Mise en liens des résultats du puzzle et de l’IRMR
  • Analyse des critères des expériences positives et négatives
  • Confirmation des intérêts identifiés dans le questionnaire d'intérêts personnels remis en J1
  • Organisation et élaboration de la stratégie de recherche documentaire en proposant des idées pour ceux qui n’en possèdent aucune et en les invitant à explorer les trois secteurs issus du travail collectif
  • Analyse des compétences en prenant en compte le travail que le jeune a préparé à la maison
  • Le cas échéant, l’inviter à définir toutes les tâches réalisées dans chaque expérience de son parcours professionnel

Organisation / Mise en œuvre : 2 heures en individuel

Module n° 6 : Connaissance de l'environnement socio-professionnel

Les objectifs du module de formation

  • Exploration de chaque secteur issu du puzzle
  • Découverte puis analyse des métiers (définitions, prise en compte des profils de poste, repérage des conditions d’accès…)

CONTENU

  • Reprise des items de la carte des métiers
  • Confirmation des premières idées de projet
  • Acquisition d'une autonomie de recherche d'informations leur permettant de poursuivre leurs investigations à l’extérieur efficacement (cité des métiers, CIDJ, Fédérations,…)
  • Présentation générale de la documentation en spécifiant la nature des informations contenues dans chaque support : explication et démonstration de l'utilisation des différentes fiches
  • CIDJ, des fiches de l’ONISEP, des fiches ROME et du RFE, des boîtes thématiques (par secteur)
  • L'information sur l’offre de formation n’intervient que lorsque la personne a arrêté son choix de métier
  • Définition des actions à poursuivre à l'extérieur (enquêtes métiers, documentation complémentaire à la cité des métiers et/ou structures spécialisées)

Organisation / Mise en œuvre : 4 heures en collectif

Module n°7 : Evaluation des pistes d'orientation et hiérarchisation des projets

Les objectifs du module de formation

  • Finalisation des projets en aidant à la prise de conscience des forces et des faiblesses
  • Validation des hypothèses de projet
  • Ajustement de la stratégie de réalisation des projets

CONTENU :

  • Restitution des enquêtes terrain et de la recherche de documentation
  • Faire le lien avec ses intérêts motivationnels préalablement identifiés au cours de l’entretien
  • Finalisation des compétences mobilisées au cours des expériences précédentes (savoir-faire, connaissances et qualités) puis identifier celles transférables aux projets en reprenant l’analyse détaillée des postes
  • Restitution puis discussion avec le jeune des résultats bruts obtenus aux tests (potentiel cognitif, personnalité, français et maths…) pour obtenir son accord quant à l’interprétation
  • Illustration concrète des qualités
  • Premiers repérages des écarts entre les projets et la réalité objective (le profil général de la personne, les conditions matérielles, les tendances du marché de l’emploi…)
  • Elaboration des stratégies de recherche d’informations complémentaires (enquêtes professionnelles, recherche des formations…) pour choix définitif.

Organisation / Mise en œuvre : 2 heures en individuel

Module n°8 : Validation des projets et élaboration de la stratégie de réalisation

Les objectifs du module de formation Validation des projets et élaboration de la stratégie d'objectifs et du plan d'action

CONTENU :

  • Appropriation du projet par le jeune
  • Expliciter son projet définitif et le pourquoi de ce choix
  • Expliciter ses atouts et lacunes sur le plan des motivations, des compétences (auto-évaluation de son projet), lui demander quelle va être sa stratégie pour y parvenir
  • Reformulation des points forts et des points à optimiser quant au profil de personnalité (qualités et aptitudes), aux compétences, aux connaissances par rapport au projet définitif
  • Validation du projet en établissant une stratégie d’objectifs en étapes, en prenant soin d’évaluer le temps de réalisation global du projet
  • Cette stratégie identifiera les actions à mener en termes de remise à niveau éventuelle, de niveau de formation à obtenir, de validation des acquis professionnels ou de l'expérience ou encore de recherche d’emploi…
  • Validation auprès du conseiller s’il y a une urgence concernant une étape (ex l’entrée en formation est imminente…)
  • Remise du document de synthèse en fin d’entretien

Organisation / Mise en œuvre : 2 heures en individuel

Références : RE 002 3 entretiens individuels (6 heures) Tarif : 350 € / Planning des sessions (à la demande, à tout moment dans l'année)

Dès la classe de troisième, puis au lycée, la scolarité de votre enfant est jalonnée d’étapes clés pour formuler et affirmer ses choix. En tant que parent, vous êtes donc amené à discuter avec votre enfant pour l’aider à prendre des décisions d’orientation.

Se projeter dans l’avenir et dans une voie d’orientation peut se révéler complexe tant pour les parents que pour l’enfant ou le jeune. Vers quelle orientation va-t-il se diriger et réussir 

Nous accompagnons votre enfant dans son processus d’orientation pour définir un projet d’avenir professionnel et personnel en prenant en compte son profil, ses capacités, ses potentialités et ses motivations.

Une démarche structurée en trois ateliers pour vous guider à chaque étape du processus d’orientation.

Atelier 1 : plusieurs tests et questionnaires pour définir le profil du jeune (2 heures 30)

  • Questionnaire sur les intérêts
  • Test de personnalité
  • Tests de profil scolaire
  • Test de potentialités d’apprentissage

Organisation / Mise en œuvre : Entretien individuel de 2 heures 30.

Atelier 2 : entretien individuel avec le Conseiller d’Orientation pour définir le projet (1h30)

  • Restitution des résultats
  • Validation des métiers les plus pertinents en fonction du profil de l’élève
  • Définition du parcours d’étude le plus adapté
  • Elaboration d’un un plan d’action et d’avenir sur l’année

Organisation / Mise en œuvre : Entretien individuel de 1 heure 30.

  Atelier 3 : séance de restitution avec les parents (2 heures)

  • Résultats des tests et conclusions de l’entretien
  • Préconisation métiers et études
  • Plan d’action à prévoir (inscriptions, préparation aux concours…)
  • Sélection d'établissements adaptés au projet finalement retenu

Organisation / Mise en œuvre : Entretien individuel de 2 heures 30.

Entretien tripartite d’1 heure 30 à 2 heures

La valeur ajoutée L’ensemble des résultats et préconisations vous est remis dans un document de synthèse écrit.

Une démarche pragmatique aux conclusions opérationnelle

Votre intervenant : Conseiller-coach en orientation, professionnel de l'orientation, son rôle est d'accompagner votre enfant à bien cerner ses motivations, ses centres d'intérêts et à mettre en évidence les débouchés qui correspondent le mieux à ses aspirations à et à son potentiel.

Suivi et validation Attestation de présence individuelle

Pour aller plus loin, nous vous recommandons Jeunes, vers quel métier vous orienter ?

EQUITÉ 
  • Fournir à chacun les moyens pour réussir quel que soit son point de départV
  • Volonté de comprendre les personnes que nous formons ou accompagnons pour leur donner ce dont ils ont besoin pour s'épanouir et vivre des parcours évolutifs qui leur correspondent.
SENS DU CLIENT 
  • Être proches de nos clients et à leur écoute pour mieux comprendre leurs problématiques, les conseiller et répondre à leurs besoins en leur proposant des solutions adaptées et une qualité de service à la hauteur de leur exigence
  • Une écoute attentive de vos besoin
  • Un travail d'échange avec vous pour construire des formations correspondant à vos attentes
  • Une recherche constante de pragmatisme et d'efficacité dans nos formations
  • Un investissement total de toute l'équipe pour la réussite des actions engagées
RESPECT ET ETHIQUE 
  • Respecter nos engagements en organisant l'ensemble des moyens nécessaires à l'atteinte des objectifs fixés
  • Travailler dans le respect de l'autre et valoriser les femmes et les hommes qui créent la valeur ajoutée en mettant leurs compétences et savoir-faire au service du succès de l'entreprise
  • Une déontologie de longue date
  • Un profond attachement au développement du capital humain
  • Un engagement d'efficacité avec des plans d'action clairs
ESPRIT D'ÉQUIPE 
  • Communiquer, collaborer et partager ses expériences pour créer des synergies et concrétiser nos projets avec succès
  • Travailler en réseau, en partenariat et en collaboration en respectant le périmètre de chacun
  • Développer les talents de chaque collaborateur par une politique de formation ambitieuse
AMÉLIORATION CONTINUE 
  • Se poser des questions au quotidien sur la pertinence de nos processus et actions
  • Trouver des solutions nouvelles pour développer notre offre de services et créer une différence qualitative
  • Des outils pédagogiques opérationnels mis à jour perpétuellement
  • Une veille constante sur nos domaines d'intervention, sur l'évolution du droit, sur notre métier de consultant et de formateur
  • Une volonté d'innover pour être toujours en capacité de vous accompagner dans votre développement

Tous public, nos formations et accompagnements sur-mesure vous sont destinés :

UNE FORMATION, POUR QUI ?
  • Aux salariés
  • Aux personnes en recherche d'un emploi
  • Aux particuliers
  • Aux lycéens, étudiants
  • Aux entreprises
  • Aux organisations
Nos réponses sont plurielles mais toujours singulières ; elles sont, soit individuelles concernant la personne, soit collectives à destination des entreprises : formations opérationnelles en inter ou en intra, sur-mesure ou sur « catalogue »...

Nous accueillons tout public notamment RQTH et facilitons son intégration (fauteuil, matériel adaptés, etc…).

Nos locaux sont accessibles par les transports en commun et des places de parking sont gratuites devant le centre.

A Dijon, les escaliers ne permettent pas l’accès aux personnes à mobilité réduite. Néanmoins, en cas de demande, nous louons des locaux adaptés.

Dans les autres villes, nous louons des salles de formation adaptées. Nous respectons la réglementation : sécurité, accessibilité, parité, handicap…

UN CATALOGUE COMPLET DE FORMATIONS
  • Ressources humaines
  • Formation professionnelle d'adultes
  • Bilan de compétences, GPEC, VAE
  • Développement personnel
  • Coaching individuel et d'équipes
  • Affirmation du leadership
  • Management d'équipe
  • Gestion de carrières
  • Communication, expression et créativité
  • Résolution créative de conflits
  • Préparation aux oraux de concours et entretiens
  • Orientation scolaire
DÉONTOLOGIE
  • Bienveillance et respect des personnes : nos intervenants ont une attitude de profond respect envers les personnes qu’ils forment et accompagnent. Ils s’interdisent d’exercer tout abus d’influence et s’engagent à respecter leur liberté de pensée et de décision.
  • Confidentialité : ce qui est dit lors des formations et des accompagnements reste confidentiel et appartient aux personnes qui y participent. Les intervenants s’engagent à une attitude de réserve vis-à-vis des tiers, publics ou confrères, au travers d’informations qu’ils peuvent livrer sur leur métier pour éviter tout risque de reconnaissance de leurs clients par autrui. Les restitutions au(x) prescripteur(s) de la formation ou de l’accompagnement sont faites dans les limites établies par et avec la ou les personnes concernées.
  • Cadre professionnel : les intervenants n’agissent que dans le cadre strictement professionnel des personnes et des équipes qu’ils forment et accompagnent.
  • Obligation de moyens : les intervenants mettent en œuvre tous les moyens propres à permettre, dans le cadre de la demande des prescripteurs de l’organisation, le développement personnel et professionnel des personnes et des équipes qu’ils forment et accompagnent. Ces dernières restent néanmoins seules responsables de leurs décisions.
  • Indépendance : les intervenants se maintiennent dans une position d’indépendance. Ils se réservent le droit de mettre fin au contrat de formation et d’accompagnement pour des raisons personnelles ou éthiques qui les mettraient en porte-à-faux par rapport à l’application des règles déontologiques et méthodologiques énoncées ci-dessus et dans chacune de nos propositions.
 

A l'initiative du salarié, le bilan de compétences peut être réalisé pendant et en dehors des heures de travail dans le cadre d'un congé spécifique ou depuis janvier 2017 via le CPF (Compte Personnel de Formation). Une demande de prise en charge doit être faite auprès de l'OPACIF ou l'OPCA de l'entreprise. La rémunération est identique à celle qu'il aurait perçue s'il était resté à son poste de travail (sur la base de 24 heures).

Compte personnel de formation (CPF)

Compte personnel de formation (CPF)

Le compte personnel de formation (CPF) est utilisable par tout salarié, tout au long de sa vie active, pour suivre une formation qualifiante. Le CPF a remplacé le droit individuel à la formation (Dif). Toutefois, les salariés ne perdent pas les heures acquises au titre du Dif et pourront les mobiliser jusqu'au 31 décembre 2020. Depuis le 1er janvier 2019, il est alimenté en euros et non plus en heures. Le CPF fait partie du compte personnel d'activité (CPA).

Le compte personnel de formation (CPF) fait partie du compte personnel d'activité (CPA).

Depuis janvier 2019, les heures sont transformées en euros à raison de 15 € par heure.

Il recense :

  • les droits acquis par le salarié tout au long de sa vie active et jusqu'à son départ à la retraite,
  • et les formations dont peut bénéficier personnellement le salarié.

Il s'agit de formations permettant notamment :

  • d'acquérir une qualification (diplôme, titre professionnel, etc.),
  • ou d'acquérir le socle de connaissances et de compétences,
  • ou d'être accompagné pour la validation des acquis de l'expérience (VAE),
  • ou de réaliser un bilan de compétences,
  • ou de préparer l'épreuve théorique du code de la route et l'épreuve pratique du permis de conduire,
  • ou de créer ou reprendre une entreprise
  • ou, pour les bénévoles et volontaires en service civique, d'acquérir les compétences nécessaires à l'exercice de leurs missions.

Pour avoir accès à ces informations personnalisées (droits, formations admises), il faut se connecter au site internet dédié au CPA et d'ouvrir un compte en étant muni de son numéro de sécurité sociale :

Service en ligne

Accéder à mon compte personnel d'activité (CPA)

Se munir de ses identifiants ou via France Connect

Accéder au service en ligne

Ministère chargé du travail

Où s’adresser ?
  • Compte personnel d'activité (CPA)

    Une fois votre compte créé en ligne, vous pouvez obtenir des informations sur l'utilisation du site : moncompteactivite.gouv.fr

    Depuis le 15 mars 2017, il est notamment possible d'utiliser le CPF pour financer son permis B (préparations à l'épreuve théorique du code de la route et à l'épreuve pratique du permis de conduire). Il faut que :
  • l'obtention du permis contribue à la réalisation d'un projet professionnel ou à favoriser la sécurisation du parcours professionnel du titulaire du compte,
  • et que le titulaire du compte ne fasse pas l'objet d'une suspension de son permis ou d'une interdiction de solliciter un permis (cette obligation est vérifiée par une attestation sur l'honneur de l'intéressé).

Pour être prise en charge, la préparation au permis B doit être assurée par un établissement agréé et déclaré en tant qu'organisme de formation.

Le CPF s'adresse à toute personne :

  • Salarié
  • Membre d'une profession libérale ou d'une profession non salariée
  • Conjoint collaborateur
  • À la recherche d'un emploi

  À noter :

le CPF s'applique aux travailleurs indépendants depuis le 1er janvier 2018 (leur compte est visible depuis le 1er janvier 2019).

Le CPF est alimenté automatiquement à la fin de chaque année proportionnellement au temps de travail réalisé au cours de l'année par le salarié dans la limite d'un plafond. Les droits restent acquis même en cas de changement d'employeur ou de perte d'emploi.

Des abondements, c'est-à-dire des droits complémentaires, sont toutefois possibles au-delà de ce plafond.

Alimentation

Cas général

Pour un salarié à temps plein, ou à temps partiel, l'alimentation du compte se fait à hauteur de 500 € par année de travail, dans la limite d'un plafond de 5 000 €.

Pour un salarié dont la durée de travail a été inférieure à la moitié de la durée légale ou conventionnelle de travail, l'alimentation du compte est calculée proportionnellement au temps de travail effectué. Lorsque le calcul de ses droits aboutit à un montant en euros comportant des décimales, ce montant est arrondi à la deuxième décimale, au centime d'euro supérieur.

Lorsque le salarié relève de plusieurs catégories au cours d'une même année, la Caisse des dépôts et consignations (CDC) applique le montant d'alimentation annuel et le plafond les plus favorables.

Abondement

Le compte peut être abondé dans 4 cas :

  • si un accord le prévoit (accord d'État, de branche ou d'entreprise) ;
  • si, dans les entreprises d'au minimum 50 salariés, l'employeur n'a pas réalisé l'entretien professionnel, prévu tous les 2 ans, et que le salarié n'a pas bénéficié, les 6 dernières années, d'au moins une action de formation non obligatoire (le compte est alors abondé de 3000 € complémentaires) ;
  • si les droits sont insuffisantes pour suivre une formation (pour obtenir des informations sur la manière dont peut être complété le compte, il est recommandé au salarié de solliciter l'aide gratuite d'un conseiller en évolution professionnelle ou de s'adresser à son employeur ou à sa direction des ressources humaines) ;
  • si un salarié est licencié suite au refus d'une modification de son contrat de travail résultant de l'application d'un accord d'entreprise, il bénéficie d'un abondement minimum de 3000 € de son CPF.

Cumul avec d'autres dispositifs

Pour pouvoir suivre une formation plus longue, le salarié a la possibilité d'utiliser son CPF et de l'associer :

Utilisation des droits

L'utilisation du CPF relève de la seule initiative du salarié. L'employeur ne peut donc pas imposer à son salarié d'utiliser son CPF pour financer une formation. Il faut l'accord du salarié et son refus d'utiliser le CPF ne constitue pas une faute.

Lorsqu'un salarié utilise son CPF, ses heures de Dif acquises et non utilisées doivent être mobilisées en priorité. Elles sont mobilisables jusqu'au 31 décembre 2020.

Chaque employeur avait l'obligation d'informer chaque salarié par écrit (par exemple, sur la fiche de paie de décembre 2014 ou janvier 2015) du nombre total d'heures de Dif non utilisées au 31 décembre 2014.

C'est ensuite au salarié d'inscrire lui-même le solde de son Dif sur son CPF. Il peut se faire aider d'un conseiller en évolution professionnelle (CEP).

Démarche

Si le salarié souhaite participer à une formation se déroulant pendant son temps de travail, il doit s'adresser à son employeur et lui demander son autorisation au moins :

  • 60 jours calendaires avant le début de la formation si celle-ci a une durée inférieure à 6 mois,
  • ou 120 jours calendaires avant le début de la formation si celle-ci a une durée supérieure à 6 mois.

L'employeur dispose de 30 jours calendaires pour notifier sa réponse au salarié. L'absence de réponse dans ce délai vaut acceptation de la demande de formation.

En revanche, lorsque la formation demandée est suivie en dehors du temps de travail, le salarié n'a pas à demander l'accord de son employeur et peut mobiliser ses droits à formation librement. Dans ce cas, il peut faire valider sa demande de formation par un conseiller en évolution professionnelle.

Prise en charge des frais de formation

Les frais pédagogiques (c'est-à-dire les frais de formation) et les frais annexes (frais de transport, repas, hébergement) peuvent être pris en charge par la Caisse des dépôts et consignations (CDC).

Rémunération du salarié pendant la formation

Les heures consacrées à la formation pendant le temps de travail constituent un temps de travail effectif et donnent lieu au maintien par l'employeur de la rémunération du salarié.

En revanche, lorsque le salarié se forme sur son temps libre, ce temps de formation ne donne pas droit à rémunération.

Newsletter

En souscrivant à notre lettre d'information, vous recevrez les derniers textes juridiques concernant l'évolution des droits.

Pas d'inquiétude, nous aussi nous détestons les SPAMS!

Coordonnées

  • 25 rue Mimeure - 21000 DIJON
  • Fixe : 09 53 12 80 00
  • Mobile : 06 82 58 50 43
  • Nous contacter
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Restons en contact